Une rapide présentation de l'AECME


L'AECME, Association des Enseignants de la Composition en Musique Électroacoustique, est née en octobre 2002 lors des premières Journées nationales de l'électroacoustique organisées à Lyon sous l'impulsion d'Henry Fourès, alors directeur du CNSMD. 


Elle a pour ambition de regrouper les enseignants de cet art, de le promouvoir, et d'organiser des échanges entre les acteurs de cette pratique, qu'ils travaillent dans les conservatoires (CNSMD, CRR, CRD, CRC, CRI), les Universités, les Écoles d’Art ou d'autres institutions pédagogiques.


Chaque année, les Journées Nationales de l’Électroacoustique rassemblent les enseignants ainsi qu'une quarantaine d'étudiantsqui y font entendre leurs œuvres dans les meilleures conditions lors de concerts publics. Cette forte composante de création, raison d’être de l’enseignement de la composition électroacoustique, s’est imposée comme indissociable de ces manifestations. C’est aussi un moment privilégié qui montre la vitalité des classes françaises.


Les Journées Nationales de l’Électroacoustique représentent un moment fort pour les enseignants, tout particulièrement au cours de séances de travail et de tables rondes qui leur permettent de se retrouver, d'examiner ensemble les questions de fond à la lumière de leurs expériences, de débattre avec diverses personnalités et des étudiants très attentifs à leur devenir musical et professionnel.

Pour les étudiants, c'est l'occasion de se rencontrer et d'échanger, de jouer leurs œuvres sur un dispositif de spatialisation du son professionnel, de s'initier à l'interprétation acousmatique et de tisser des liens. Des ateliers leurs sont également proposés comme autant de formations complémentaires.


Depuis sa création, l’AECME représente de façon significative l’enseignement de la composition électroacoustique et pèse sur les décisions qui la concernent. Ainsi, elle organise des contacts avec différentes institutions de tutelle en France et à l'étranger, contribue à la rédaction de textes officiels règlementant la discipline, recense les différentes classes de France, diffuse de l’information à laquelle les professeurs, isolés dans leur région, n’ont pas toujours accès…


Le CNSMD de Lyon a assumé de 2002 à 2007 un rôle fédérateur et tutoral pour les enseignants d'une discipline en pleine évolution. Les Journées Nationales de l’Électroacoustique sont ensuite devenues itinérantes, organisées en 2008 à Noisiel par le San du Val Maubuée, en 2009 à Nice par le CRR en partenariat avec les Manca, à Marseille en 2010 par la Cité de la Musique de Marseille et le CRR en partenariat avec le GMEM, à Annecy par le CRR dans le cadre de son festival Sons d'automne en 2011, à Amiens par le CRR d'Amiens Métropole en 2012 et 2013, à Chalon-sur-Saône par le CRR du Grand Chalon en 2014 et 2015, au conservatoire de Strasbourg dans le cadre du festival Résonances Électriques en 2016.


Christian Eloy, qui est à l'initiative de la création de l'Aecme, en fut le premier président, suivi de Michel Pascal, Denis Dufour et Lucie Prod'homme.